Les Autocaristes

Vous êtes autocariste et souhaitez recevoir des trajets planifiés à l'avance ? Inscrivez-vous !

Présentation

Les autocaristes effectuent des transports en commun, c'est-à-dire avec des véhicules comportant un nombre de places assises supérieur à 8 et jusqu'à environ 80 passagers, et effectuent soit un service public de transport (sous contrôle des "autorités organisatrices"), soit un service occasionnel (seul évoqué ici).
Les autocaristes en service occasionnel travaillent avec des tours opérateurs, des agences de voyage ou des groupes de particuliers pour des déplacements ponctuels (tourisme, évènementiel ou transfert).
Leurs trajets peuvent s'effectuer à partir de leur zone de prise en charge en direction de tous points du territoire français ou à destination de l'étranger.

Les avantages :

  • Service personnalisé
  • Large gamme de véhicules (minibus et autocars) et de prestations
  • Economique
  • Confortable pour les longues distances

Sécurité

La profession

Les autocaristes doivent être en possession d'une licence de transport communautaire pour exercer leur activité.

Leur feuille de route est établie dans le cadre du contrat de réservation.

Les autocaristes doivent avoir naturellement souscrit une assurance pour le transport de personnes à titre onéreux.

Leurs chauffeurs doivent être munis d'un permis de conduire de catégorie D. La validité du permis D n'est prorogée qu'après un examen médical (tous les 5 ans pour les conducteurs de moins de 60 ans et tous les ans pour les conducteurs de plus de 60 ans).

La durée du travail des chauffeurs est strictement réglementée.

Les autocars ne doivent pas dépasser 90km/h sur routes et 100km/h sur autoroutes s'ils disposent de l'ABS.

Réservation et tarif

L'exploitation des autocars en service occasionnel relève de la libre concurrence. Les entreprises définissent donc librement leurs prestations et leurs prix dans le cadre du contrat de réservation avec le client (organisateur du groupe).

Il existe 2 possibilités pour réserver une prestation d'autocariste :

  • Soit en contactant directement le transporteur.
  • Soit en utilisant la plateforme monTransport.com.

Poster un trajet sur monTransport.com permet donc de comparer les prix des différents transporteurs et choisir le plus avantageux en fonction de ses besoins.

Le véhicule

Selon le code de la route, les autocars sont des autobus répondant à des caractéristiques définies par arrêté du ministre du transport, affecté au transport de personnes sur de longues distances et permettant le transport des occupants du véhicule principalement en places assises. Ces véhicules de transport en commun sont de catégories M2 (poids maximal inférieur ou égal à 5 tonnes) ou M3 (poids maximal supérieur à 5 tonnes). Les autocars articulés sont composés d'au moins 2 tronçons rigides reliés entre eux par des sections articulées, lesquelles permettent la libre circulation des voyageurs, les sections rigides étant reliées de façon permanente et ne pouvant être disjointes que par une opération nécessitant des installations spécifiques.

Les constructeurs d'autocars et de minibus sont nombreux avec toutes sortes de véhicules sur le marché. Les marques fréquemment utilisées sont IrisBus, Mercedes-Benz, Volvo et Scania.

Un peu d'histoire

Les autocars et autobus sont les successeurs des omnibus tirés par des chevaux. Ils se sont développés après la première guerre mondiale dans un contexte marqué tout à la fois par une très forte réglementation (coordination rail route) et par le développement du tourisme de masse avec la création des congés payés (1936).

En 1937, la licence de transport occasionnel est rendue obligatoire.
A la suite de la parenthèse formée par la seconde guerre mondiale, un décret de 1949 indique que les services occasionnels sont ceux qui se renouvellent à certaines époques chaque année, tels que les services de tourisme d'excursion, ou qui sont effectués à l'occasion des sports d'hiver ou des manifestations publiques (sportives ou autres) se répétant plusieurs fois par an. Les services occasionnels s'opposaient alors aux services exceptionnels comme les services de transport organisés pour les cérémonies de mariage ou les obsèques.

Depuis 1982, la réglementation d'origine nationale ou communautaire a profondément modifié le régime juridique des services occasionnels.

Deux types de services occasionnels sont ainsi distingués: les services d'une capacité de transport de plus de 8 passagers (transport en commun) et les services d'une capacité inférieure à 8 passagers (VLTP). Les premiers bénéficient d'une licence de transport communautaire alors que les seconds font l'objet d'une licence de transport intérieur. Le transport communautaire est entièrement libéralisé et permet même le cabotage à l'étranger.


Transporteurs affiliés dans les principales villes de France