Ces Charges qui composent les prix de transport

FacebookTwitterGoogle+Email

Prix des courses de taxi ou VTC :
tout savoir sur ce qui compose les tarifs

Si la tarification maximum des taxis est fixée par la loi, les VTC et les LOTI ont la possibilité de la déterminer librement ; les uns comme les autres doivent cependant gérer leur entreprise de transport de personnes au mieux afin qu’elle soit rentable. Mais savez-vous vraiment quelles sont les charges fixes et variables qui composent les tarifs des courses ?

  • Les coûts fixes : ceux qui ne changent pas quels que soient les kilomètres parcourus
  • Les coûts variables : ceux qui varient suivant le nombre de kilomètres
  • Les options de service pour le passager
  • Les frais d’équipements pour optimiser le temps de travail du chauffeur

Les coûts fixes : ceux qui ne changent pas quels que soient les kilomètres parcourus

La location ou le crédit d’achat du véhicule

Le véhicule est plus qu’un simple outil de travail, c’est aussi une vitrine pour l’entreprise. Plus la voiture est prestigieuse, plus il sera facile de travailler avec des clients haut de gamme exigeant un standard de service élevé. Le transporteur pourra pratiquer des tarifs plus élevés, mais en contrepartie il devra investir dans une voiture très haut de gamme dont le coût sera en rapport.

Les assurances

Pour les transporteurs professionnels, les assurances sont beaucoup plus étendues que celles des véhicules privés :

L’assurance du véhicule : couvrant les dégâts matériels.

L’assurance responsabilité civile professionnelle (dite RCP) : incluant l’assurance des bagages, les blessures du client voyageur en cas d’accident.

La formation professionnelle, carte professionnelle, immatriculation

Pour être chauffeur de n’importe quel véhicule de transport de personnes, il faut obligatoirement suivre une formation professionnelle dont la durée varie suivant la catégorie de véhicule, qu’il s’agisse d’un VTC, d’un taxi, d’une Petite Remise ou LOTI.

En complément, les chauffeurs doivent obligatoirement suivre des formations pour que leur licence reste valable.

Quant au véhicule, il doit être déclaré comme servant au transport de personnes pour obtenir un certificat d’immatriculation dont la durée de validité est limitée, et qu’il faut donc renouveler en prouvant son activité pour pouvoir la poursuivre.

Les impôts et les taxes

Comme toute entreprise, toutes les sociétés de transport, qu’il s’agisse de taxi, VTC, Petite Remise ou LOTI, sont soumises à l’impôt sur les sociétés, la taxe professionnelle, les contributions sociales.

Le salaire et cotisations sociales

Quel que soit le type de véhicule de transport, le salaire des artisans transporteurs varie suivant son activité et ses choix tarifaires s’il est VTC. Une entreprise de transports de personnes vend des kilomètres, et donc du temps pour parcourir ces kilomètres. Le salaire dépendra ainsi du temps passé sur la route, mais aussi du prix de la course. Certains professionnels préfèrent pratiquer une politique de prix attractive afin de développer leur clientèle rapidement, d’autres choisissent un positionnement tarifaire médian ou supérieur afin de limiter les coûts variables et d’avoir une meilleure rentabilité horaire.

Les frais de structure de l’entreprise

Suivant la taille de la société de transport, les coûts de structure peuvent être plus ou moins importants. Pour un artisan qui ne dispose que d’une seule voiture, les frais de structure peuvent être constitués de la location d’un simple garage. S’il s’agit d’une entreprise plus développée, elle devra prévoir des bureaux. S’ajoutent les frais liés à la comptabilité de l’entreprise, quelle que soit sa taille, qui est tenue de publier chaque année son bilan comptable et donc de faire valider celui-ci par un expert.

Les coûts variables : ceux qui varient suivant le nombre de kilomètres

Le tarif jour / nuit et les bagages

Le prix d’une course varie suivant l’heure du jour ou de la nuit, suivant le jour de la course (dimanches et jours fériés majorés) et parfois, pour les taxis en particulier, suivant le département. Généralement le tarif jour se pratique de 7h à 19h et le tarif nuit de 19h à 7h. Un supplément pour les bagages et le lieu de prise en charge, comme une gare ou un aéroport, peuvent générer des frais supplémentaires, de même que le transport d’un animal et d’un quatrième passager.

La facturation des aller ou retours à vide

Le retour à vide du taxi à la station n’est pas facturé. En revanche, un taxi réservé qui va chercher un voyageur à une adresse et horaire donnés, et qui donc va voyager à vide une partie du trajet, pourra appliquer un forfait supplémentaire variant suivant les départements.

Pour les voitures avec chauffeur, la plupart du temps le prix de la course est fixé au moment de la réservation, le trajet aller ou retour à vide n’étant pas comptabilisé sous forme de supplément.

Le carburant

Les taxis bénéficient d’une détaxation partielle des carburants, variant suivant la région d’achat de carburant. Cette détaxation étant directement liée à leur licence de taxi, les VTC ne bénéficient pas du même avantage.

Les péages

Les frais de péage peuvent être extrêmement variables suivant la région d’exploitation du professionnel, et peuvent constituer une charge importante qui devra être supportée partiellement ou totalement par le client.

L’entretien du véhicule

Les frais d’entretien d’un véhicule de transport sont beaucoup plus importants qu’un véhicule particulier. En effet, lorsqu’une voiture parcourt 200 ou 300 000 km par an, les vidanges doivent être faites plusieurs fois par mois, les contrôles mécaniques plusieurs fois par an. Les réparations de carrosserie sont aussi plus fréquentes puisque le véhicule circule beaucoup et se doit de rester impeccable.

Les frais de nettoyage

Le véhicule se devant d’être absolument impeccable, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, il doit être régulièrement lavé et aspiré. Suivant la météo et les routes empruntées, c’est un lavage extérieur quotidien qui doit être réalisé, de même que l’aspiration de tous les résidus sur les tapis de la voiture.

Les pneus

Le changement des pneumatiques dépend à la fois du nombre de kilomètres parcouru, et du type de routes empruntées. L’usure est en effet plus importante sur des routes sinueuses que sur autoroute ou routes rectilignes. Pour les taxis ou VTC circulant dans les régions les plus froides, plusieurs trains de pneus sont nécessaires afin d’équiper la voiture de pneus neige l’hiver. La durée de vie d’un pneu étant en moyenne de 40 à 50 000 km, un professionnel du transport de personnes devra changer ses pneus au moins tous les trimestres.

Les frais de confort du passager

La grande majorité des véhicules avec chauffeur proposent gratuitement à leurs passagers des bouteilles d’eau, mouchoirs et bonbons. Ces attentions, peu onéreuses pour l’entreprise, sont pourtant très appréciées par les passagers et renforcent le sentiment de confort et le niveau de satisfaction du client.

Les options de service pour le passager

Un tarif fixé par un chauffeur ou par une société de transport de personnes peut varier suivant le niveau de service apporté au passager. Si nous devions faire un parallèle, c’est un peu comme pour un hôtel : il s’agit toujours d’une chambre louée à la nuit, mais les services associés valent à certains d’entre eux 5 étoiles. Quelques-unes des options suivantes méritent elles aussi 5 étoiles pour une course.

  • Sécurité de l’enfant : le siège auto n’est pas souvent proposé par les chauffeurs, mais c’est une option qu’il est tout à fait possible de demander lors de la réservation de votre course afin de faire voyager un enfant en toute sécurité.
  • Chauffeur bilingue : un chauffeur sachant s’exprimer en anglais est très apprécié par les touristes, quelle que soit leur nationalité. Sans pour autant être réellement bilingue, il doit pouvoir comprendre et se faire comprendre, voire donner quelques indications touristiques à ses passagers, qui n’hésiteront pas à faire appel à lui plusieurs fois pendant leur séjour.
  • Chauffeur avec une bonne réputation : la réputation est essentielle, en particulier sur les plateformes de réservation en ligne. Un chauffeur avec une réputation impeccable pourra justifier de tarifs légèrement plus élevés, le client étant sûr de bénéficier d’une excellente qualité de service.
  • Chauffeur avec une formation spécifique : PMR ou guide. Certains chauffeurs ont suivi des formations leur permettant d’aider et de transporter en toute sécurité les personnes à mobilité réduite. Le prix des courses est alors légèrement plus élevé qu’une course classique, mais le client est assuré de voyager dans les meilleures conditions, d’avoir une aide qualifiée pour embarquer et débarquer de la voiture, voire même d’être aidé de la porte de départ à la porte d’arrivée. De même, des chauffeurs disposent d’une formation de guide touristique et partagent leur passion de leur région avec leurs passagers de manière professionnelle, assurant un parcours intéressant et des informations de qualité sur l’histoire et le patrimoine.

Les frais d’équipement pour optimiser le temps de travail du chauffeur 

Pour rentabiliser son activité, un chauffeur doit impérativement optimiser ses temps de trajet, ses temps d’attente et ses trajets à vide. Les équipements électroniques, services de réservation et de conseils des autres professionnels des syndicats lui seront d’une grande aide, même s’ils engendrent des frais qui seront répercutés sur le prix de la course.

GPS et Coyote

Pour connaître le meilleur itinéraire à emprunter pour éviter les encombrements et arriver à bon port le plus rapidement possible, il existe de nombreux GPS gratuits sur téléphones portables. Certains GPS traditionnels sont aussi reliés à l’info trafic, si le chauffeur ne dispose pas d’un smartphone. Eviter les bouchons, c’est donner une meilleure satisfaction à son passager, obtenir une meilleure note et pouvoir prendre en charge d’autres voyageurs plus rapidement.

Le Coyote est lui aussi d’une aide précieuse pour signaler les zones de dangers et rappeler en toute circonstance au chauffeur de respecter les limitations de vitesse.

Plateformes de réservation

Il est tout à fait possible pour un chauffeur ou une entreprise de s’inscrire sur plusieurs plateformes de réservation. La plupart des plateformes fournissent aux chauffeurs des courses pendant les heures de pointe.

Pour éviter les périodes creuses et les aller/retour à vide, d’autres services, comme monTransport.com, permettent d’organiser son temps de travail pour répondre à des réservations spécifiques et optimiser ainsi sa journée. Les commissions prélevées par les plateformes de réservation varient généralement de 15 à 20% du prix de la course.

Adhésion au syndicat professionnel

On dénombre pas moins de 5 organisations et syndicats principaux pour les différentes catégories de véhicules avec chauffeurs, qu’il s’agisse de taxis, VTC, LOTI…

  • Fédération française des exploitants de voiture de transport avec chauffeur (FFEVTC)
  • Union Nationale des Syndicats Autonomes -Syndicat des Chauffeurs Privés VTC (UNSA SCP-VTC)
  • Fédération Nationale du Taxi (FNAT)
  • FO – UNCP (Union nationale des Chauffeurs Professionnels).
  • Chambre Syndicale Nationale des Entreprises de Remise et de Tourisme (CSNERT)

Vous pensez à d’autres frais susceptibles de composer le prix d’une course ? Envoyez-nous un commentaire pour que nous l’ajoutions à cette liste.

 

1 commentaires pour “Ces Charges qui composent les prix de transport

  1. claire
    4 novembre 2017 à 18h37

    Article détaillé très intéressant qui permet bien de se rendre compte à quel point les tarifs appliqués peuvent être variables et comment ils sont calculés. Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *